CHONIQUES DE L'ALBUM "J.D. Slim & The Kool Cats"

Un lancement réussi au Pub L'île Noire rue St-Denis à Montréal. M. J.D. Slim nous a encore surpris avec le lancement de son nouveau CD instrumental J.D. Slim & The Kool Cats. L'album contient dix chansons originales écrites par J.D. lui même. Ce grand guitariste qui roule sa bosse depuis plusieurs années et que nous lui connaissons une "slide guitare" sans pareille. Il nous surprend, cette fois, avec un blues très jazz et une guitare électrique harmonieuse qui nous interprète les mélodies comme un piano le ferait.

Accompagné par Michel St-Pierre à la guitare, Daniel Labrosse à la contrebasse et J. F. Paradis à la batterie, J. D. réussi à nous transporter dans son univers musical avec un son qui me rappel l'époque rétro des années 50 où tout allaient bien avec la prospérité de l'après guerre. Sa guitare chante et nous fait sourire pour un moment de calme et une sensation de bonheur. Merci à vous J.D. Slim & The Kool Cats pour ce bon moment passé à vous écouter. Procurez vous ce CD pour un moment d'écoute qui va vous faire sourire et relaxer.

- Claude Gagné, la Société Blues de Montréal (9 sep. 2015)

*      *      *      *      *

Impossible de vous laisser sans mentionner le dernier petit bijou 100% instrumental signé par l'unique et sympathique compositeur-guitariste montréalais J.D. Slim qui, appuyé par de talentueux collaborateurs musicaux, vient de sortir cet album on ne peut plus chouette alliant nostalgie, intelligence, humour, rythme, précision et surtout, mélodie! Lire plus

- Dan Behrman, le Magazine Son & Image, Montréal (nov. 2015)

*      *      *      *      *

…J.D. Slim, un bluesman qui est là depuis longtemps ... un album instrumental qui s’écoute comme ça sans aucune prétention mais avec une expertise et une dextérité qui est ben ben ben l’fun.

- Sylvain Ménard, émission Vitrine, 98,5 FM, Montréal (11 sep. 2015)

*      *      *      *      *

Il fait partie de ces guitaristes de blues que la scène québécoise s’arrache et que ce soit aux côtés de Nanette Workman ou encore avec ses propres formations, J.D. Slim n’a jamais été plus à son avantage qu’en jouant une musique qui lui coule dans les veines et pour laquelle il fait montre de réelles capacités artistiques mais aussi techniques. Lire plus

- Fred Delforge, Zicazic Magazine, France (24 août, 2015)